Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Chères, Chers collègues,
Mesdames, Messieurs,

L'association professionnelle qu'est l'Union Nationale des Assistants de Régulation Médicale des Samu - Centre 15, tient à remercier celles et ceux, qui depuis le début lui ont accordé leur confiance.

L'association a une expérience et une histoire que nous devons vous présenter afin de vous permettre de connaître sa genèse et son évolution.

- En 2006, une pétition réclame la catégorie B pour toutes les personnes exerçant le métier de Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale (PARM, statut de 1991) 1.500 des 1.780 agents en poste signent cette pétition.

- En 2007, création d'une Commission PARM au sein de Samu de France, présidée par le Dr Gilbert Leclerc (93) et composée de membres venant de Samu différents (géographie, structure, effectifs). Cette commission rédige le premier référentiel métier PARM, qui permettra de structurer la communication auprès des tutelles et des élus, afin de justifier la démarche d'obtention de la catégorie B.

- En 2008, la commission PARM travaille avec la Direction de l'Hospitalisation et l'Organisation des Soins, à la mise à jour de la fiche métier PARM et collabore à la rédaction de la monographie prospective du métier de PARM, devant servir à valider la légitimité de la catégorie B.

- En 2010, devant les difficultés et l'absence de décisions politiques des instances de tutelles, les PARM avec l'aide des organisation syndicales ont organisé une manifestation nationale, devant le Ministère de la Santé à Paris.
Suite à la manifestation, et aux négociations entre le ministère et les organisations syndicales, la commission PARM met ses activités en suspend.

- Une nouvelle organisation représentative des PARM voit le jour, le Syndicat National des Assistants de Régulation Médicale (SNARM).

- En 2011, les PARM deviennent des ARM, en tant qu'Assistants Médico Administratifs, branche régulation médicale, en catégorie B. Les concours s'organisent dans les établissements sièges de SAMU.

- En 2012, les revendications ayant abouti, le SNARM devient l'UNARM, association professionnelle, qui, passée la période de revendications, travaille à la représentation et à la défense d'une profession en perpétuelle évolution.

Depuis 2012, l'UNARM participe à la rédaction du nouveau référentiel métier nationale ARM, à la création de la nouvelle formation-certification des ARM avec le ministère et divers travaux en rapport avec les spécificités de la profession comme la démarche qualité et les évolutions du métier vers des postes de Superviseurs, les travaux de rédaction du référentiel métier Superviseur débutent dès le 11 janvier 2021.
Le déploiement des Services d'Accès aux Soins (SAS) mobilise également l'association qui veille au respect des recommandations de bonnes pratiques en termes de qualité et de sécurité des soins (délai de décroché, temps de traitement pour qualifier les appels, effectifs, flux des communications). Ces travaux s'effectuent en collaboration avec les sociétés savantes : Samu Urgences de France, Société Française de Médecine d'Urgence ainsi que la Haute Autorité de Santé.

Depuis sa création, l'UNARM organise de nombreuses sessions de formation complémentaire continue pour les ARM, sur des thématiques quotidiennes et exceptionnelles.

Une fois par an, des journées de Rencontre Nationale des ARM (RNARM) sont organisées afin de réunir les professionnels et d'échanger sur les pratiques professionnelles, en 2020 avait lieu à Orléans, la neuvième édition de ces rencontres.
L'association participe également aux congrès et tables rondes en rapport avec l'activité des CRRA 15. (Congrès Urgences SFMU, Secours Expo,etc...).
Les membres du bureau de l'association, enseignant au sein de divers CFARM, rencontrent également toutes les promotions des 10 CFARM de France afin d'informer les futurs ARM sur ses activités, les particularités de la profession, son historique et son évolution. 

L'UNARM sensibilise également les professionnels aux risques psychosociaux inhérents à l'activité de régulation et encourage les agents à souscrire une protection juridique professionnelle négociée par un contrat de groupe. Cette garantie est couplée à la souscription de l'adhésion annuelle à l'UNARM.

A ce jour, l'UNARM poursuit ses démarches auprès des tutelles et des autorités d'emploi afin de porter les demandes des 2.300 professionnels :

- recrutement en urgence de 350 ARM en renfort des effectifs actuels,
- le passage de la certification actuelle au niveau III (Bac +2),
- le passage de la profession dans la filière soin,
- la création d'une nouvelle grille salariale,
- la suppression des quotas de passage de grade à grade,
- des évolutions de carrière vers des postes d'ARM Tuteur de formation, d'ARM Superviseur et de Manager ARM.

L'UNARM communique également sur l'ensemble des médias, afin d'informer les professionnels mais aussi défendre l'ensemble des intérêts des ARM et de la profession.

Comme association, l'UNARM a besoin du soutien du plus grand nombre, vous pouvez adhérer directement sur notre site.

Merci de nous avoir lu, à bientôt peut être.

Le bureau

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus